Mis en avant

La prochaine Expo

2020-04-11T10:00:00

  days

  hours  minutes  seconds

until

Artisanat d’Art – JEMA (Journée européenne des métiers d’art)

Le programme de l’évènement est en cours. Si vous êtes visiteurs nous vous invitons à patienter un peu. Si vous souhaitez proposer votre travail contactez-nous. Merci !

Un texte à découvrir !

PUTAIN D’USINE

Vous trouverez temps de sueur

Coulant drue de front en labeur

Comme un paysan en labour

Semant l’espoir, temps de lueur.

Vous trouverez temps de travail

Échiné sur quelque machine

De nuit jusqu’à « sonné mâtine »

Dans un grincement de portail.

Vous trouverez là temps d’espoirs

Voulant saisir la bonne idée

Comme un oiseau couvant nidé

Haut sous le toit dans son perchoir.

Vous trouverez là temps d’échecs

Sable filant entre les mains

L’esprit perdant du terrain,

Virant positif derechef.

Vous trouverez là temps de joie

Face à toute l’œuvre accomplie

D’un air vrai, modeste et contrit,

Le sourire montrant l’émoi.

Vous trouverez là temps de vie

Tout seul ou en groupe vécus

Temps de difficultés vaincus

Pour de bon, jamais à demi.

Vous trouverez là temps de cœur

À l’ouvrage, d’envies, de tripes,

De volonté où on s’agrippe

Et où l’envie vit et demeure.

Ça, c’est une putain d’usine

Avec le travail sur la soie,

Avec le travail sur le soi

Partant se retrouver, sublime.

La putain d’usine est vivante,

Ce lieu garde une grande âme,

Ce lieu reste une grande dame,

Elle est magique et captivante.

Ce lieu ressemble à des vergers

Avec les doux fruits du travail,

Avec les bons fruits des trouvailles ;

Ici, il va vous héberger.

Ce lieu ancien vient de renaître

Du travail des deux passionnés,

Des travaux de déraisonnés ;

Ce lieu est un lieu de bien–être.

Ce lieu est peuplé d’émotions

Au travers de toutes ces œuvres

Relatant toutes les épreuves

De l’art et de la création.

Cette putain d’usine va vous accueillir

Si vous savez venir pour vous y ressourcer ;

Si vous arrêtez de contre le temps courser,

Elle est fleur éternelle qu’on ne peut cueillir.

Un texte signé et offert par Chritophe Chazot, Jongleur de mots à Villevocance

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer